image-profil

Édito

Dans mes livres je cherche à décrypter la société contemporaine en restant à une prudente distance de l’actualité. Dans le blog je tente au contraire de réfléchir à haute voix sur le quotidien, sur ce présent sans précédent qui advient. J’essaye aussi de modestement pratiquer une liberté de pensée détachée de la mauvaise foi des bonnes intentions, et débarrassée des poncifs idéologiques. Comme le recommandait un jour Michel Onfray, il s’agit d’un essai pour « rendre la raison populaire » selon l’expression de Diderot.

Mea culpa turque le 17 avril 2017

Je me suis abstenu de tout blog pendant un mois, car désemparé devant le spectacle offert par la politique française. Aujourd’hui je connais une nouvelle défaite et amertume avec le succès du référendum de Mr Erdogan en Turquie. Car depuis des années, suite à de nombreuses visites professionnelles en Turquie, je croyais et militais pour la Turquie en Europe. Je gardais l’image de responsables turcs laïcs, dans la lignée de la politique d’Atatürk. Je pensais plus profond le poids de l’européanisation de la bourgeoisie stambouliote, à l’égal de celle d’ Izmir ou Ankara, majoritairement moderne, diverse, ouverte, accueillante et tolérante. Je n’ai vu qu’une société entrée, à l’instar des autres pays développés, dans une société de consommation et de loisirs. En fait je n’ai rien compris au contenu propre de l’intégrisme islamique de l’AKP en terme de croyance. J’ai même refusé d’en mesurer les symptômes évidents lors de diverses visites dans des usines ou petites villes hors Istanbul. Ou simplement en analysant froidement la dérive autoritaire du pouvoir face au peuple kurde, à la liberté de presse, ou dans ses récriminations vis-à-vis de l’Europe. Peu importe l’étroitesse du «oui», et que celui-ci ait pu avoir été faussé par la prise en compte de plus de 1 millions de bulletins douteux. Peu importe que les grandes villes (dont Ankara, la capitale) aient voté non. Aujourd’hui c’est un nouveau succès du populisme nationaliste dans un pays proche de l’Europe. C’est une nouvelle alerte dont je peux simplement espérer que, la semaine prochaine en France, elle ne devienne pas réalité cauchemardesque.

Accéder à la page de l'article

Dérapages de l’Humanisme occidental le 27 février 2017

Ayant par le passé essayé d’analyser les concepts propre à une Ethique et à un Humanisme actualisés, j’ai été particulièrement attentif et sensible à une récente déclaration de J-C Junker (actuel Président de la Commission Européenne et ancien 1er Ministre du Luxembourg) jugeant que les multinationales qui, au Luxembourg, échappaient aux impôts agissaient de façon […]

Lire la suite de l'article

Bonapartisme ragaillardi. le 20 janvier 2017

L’investiture de Trump aujourd’hui au Capitole illustre le bonapartisme ragaillardi qui semble triompher partout, de la Russie à la Turquie, de Varsovie à Budapest, pour ne pas parler des similis démocraties « tiers-mondistes », devenues dictatures de fait, qui fleurissent d’Alger à Kinshasa, Brazzaville ou Banjul. C’est la remise en cause de l’illusion démocratique qui berçait l’occident […]

Lire la suite de l'article